Nota

Merci de respecter les droits d'auteurs © Copyright ---Toute utilisation sans autorisation préalable est passible de poursuites --- Tous mes emprunts sont suivis de leur source indiquée par (*)

mardi 18 juillet 2017

L'humain a capturé l'âme d'un cheval !

Dimanche, l'humain est parti avec la boite qui a un œil !

Quand il et revenu, il a allumé sa boite à images qui a plein de boutons sur lesquels j'aime mettre ma patte.

Il a attaché la queue de la boite noire avec un œil à sa boite à images.

J'ai vu qu'il a capturé l'âme de chevaux ! Il y en a plein !

Je vous en montre une, Chuttttt ! faut pas lui dire que je joue avec la souris de sa boite à images

Elle est complètement écrasée, toute plate et noire mais ne sent rien !

Jumping International à Chantilly le 17/07/2017
 

Je vous ai apporté des bonbons ...

L'humain qui habite chez moi à emmené BBGG chez le docteur, elle avait mal aux fesses !
Maintenant tous les jours l'humain lui donne un tout petit truc à manger.
BBGG croit que c'est un bonbon ! Quelle naïve ! Un demi bonbon tous les jours !
MAOU ! Je ris !
C'est des médoc, elle avale ça et elle est contente ! Quelle sotte !
Moi quand on m'en donne un, je fais semblant de l'avaler, je le colle dans ma joue et le recrache discrètement !
Ah ces humains, ils m'amusent !

samedi 14 mai 2016

Néologisme

Aujourd'hui avec l'appareil photographique numérique, la photographie étant travaillée, retouchée, redessinée devient une info(to)graphie !

mercredi 4 mai 2016

L'humain a coupé les cheveux du jardin !

Plus moyen de jouer à cache cache ! Se tapir dans l'herbe et se chasser mutuellement !

Maintenant le terrain est dégagé, c'est plus facile de courrir !

ça va repousser ! Patience !!!

dimanche 1 mai 2016

Assimilation

Pour évoluer la société, constituée d'une multitude de cultures, croyances, doit assimiler toutes ses composantes. Cette évolution est parfois brutale (révolution, occupation ...) parfois insidieuse.

Ainsi, les fêtes "païennes" sont intégrées dans le nouveau calendrier, parfois en gardant leur date d'origine. Certains "saints" ou "dieux" sont communs, mais portent des noms différents (dieux grecs / dieux romains par exemple).
 
Finalement nous adorons le même dieu, mais nous ne sommes pas d'accord sur l'identité de son dernier émissaire pour parler à l'humanité !

La révolution française, pourtant d'origine populaire, a donné naissance à une société de marchands.
 
La révolution industrielle n'a fait qu'accentuer le clivage :
  • il y a ceux qui travaillent ;
  • il y a ceux qui encaisent.

mercredi 20 avril 2016

Perception et échanges de bien être

BBGG et moi, nous percevons le bien être ou le mal être de l'humain qui vit avec nous. Lorsque l'on sent que ça ne va pas trop, nous venons lui faire des calins. Je viens faire la pelote sur ses genoux et de gros ronron et BBGG donne  quelques coups de langue de pour apaiser son esprit.
 
L'humain réagit immédiatement par des caresses et des gratouillis derrière les oreilles ! Nous avons capté son attention et échangé des instants de bonheur.

dimanche 1 mars 2015

Mimétisme

Vous n'avez jamais remarqué qu'il y a une sorte de mimétisme entre l'humain et son chien.

Moi, ça me fait rire quand je les vois passer dans la rue.

Ce qui est encore plus drôle, c'est l'anti-mimétisme. Un grand humain, charpenté, qui promème son tout petit chien.

dimanche 22 juillet 2012

Le rituel de la coupe de l'herbe !

Il y a l'humain qui a encore coupé la jungle dans laquelle nous pouvons jouer à cache cache !

Je ne comprends pas pourquoi, il fait ça, il est pourtant bien plus haut que nous, même s'il marchait sur ses quatre pattes comme nous. Alors, tu parles, dressé sur ses pattes antérieures, fier comme il est d'échapper à la situation de quadrupède, il ne doit pas être gêné par cette herbe qui nous dépasse à peine.

C'est sûrement encore un de leur rituel au nom de je ne sais quelle divinité ou cause !

dimanche 15 juillet 2012

Ils sont joueurs ces humains !

BBGG à Fripouille :
"Tu as vu, l'humain chez qui on habite est très joueur ! Quand je lui donne une balle, il la jette au loin et attend que je la lui rapporte, et si je la lui dépose au pied ou dans sa main, il est fou de joie !"

Fripouille : Moi, je ne m'abaisse pas à ce genre de comportement bétifiant envers les humains, sinon, ils en prennent vite l'habitude, et il faut sans arrêt leur faire des démonstrations d'amour ! Je te rappelle que les humains habitent chez nous !

jeudi 5 janvier 2012

Fripouille se lave les mains (euh les humains disent les pattes) !!!!!!

BBGG :
Depuis longtemps, je l'observe, avant de boire, Fripouille se lave les pattes dans l'abreuvoir ! Si, je vous le dit ! Je l'ai vu comme je vous vois !
D'abord, je me suis dit, que cela n'a rien d'anormal car les chats, dit-on sont très propres, mais tout de même se laver les pattes dans l'abreuvoir avant de boire dedans. Il veut peut être de l'eau parfumée comme les humains ?

Ça fait des années que je l'observe, et je ne comprends toujours pas ..... à moins que ..... mais OUI c'est ça !

Fripouille : 
Ça fait des années lumières que BBGG ne comprends pas, alors je vais pousser le trait pour lui expliquer pourquoi je trempe mes coussinets dans l'eau avant de boire !
je viens vers l'abreuvoir, je m'arrête et me couche sur mes quatre pattes, je tends le cou vers l'abreuvoir ... zut trop court, alors je sors une patte et l'allonge, j'accroche l'abreuvoir avec mes griffes et je le tire jusqu'à moi ! 


Il faut empêcher Fripouillle de lire GARFIELD ou de le regarder en dessins animés à la boite à images,

dimanche 20 mars 2011

On ne retrouve plus rien !

BBGG : "L'humain qui habite chez nous a tout changé dans la maison !"

Fripouille : " oui, il a déplacé des meubles, en les changeant de lace et même pour certain de pièces"

BBGG : "J'ai bien cru qu'il allait aussi déplacer mon panier"

Fripouille : "Il peut bien changer de place le mien, je m'en moque, je m'en sers de griffoir. Je préfère celui de BBGG qui est plus spacieux"

BBGG : "il a commencé  faire pareil au sous sol"

Fripouille : "Je suis allé voir au grenier, je n'y reconnais plus rien"

BBGG  : "tu crois que c'est ce que les humains le chamboule tout"


dimanche 13 février 2011

Mais où est-elle ?

Fripouille :"Dis pourquoi la femelle humaine, on ne la voit plus ?"

BBGG : "Elle a quitté Papa pour partir avec un autre mâle"

Fripouille : "c'est pour ça qu'il hurle à la mort à longueur de jours et de nuit ?"

BBGG : : "j'arrive à le faire dormir une heure toutes les 48 heures"

Fripouille : " i va pas se laisser mourir, il a encore deux petites humaines"

BBGG : "Ben j'espère, les docteurs de la tête prétendent que non !"

jeudi 3 février 2011

Mais après quoi il court ?

Il y a un truc que l'on ne comprend pas avec BBGG :

L'humain de la maison, tous les jours, à la même heure, se met devant la boite à images qui bougent, et il court sur place. Drôle de jeu !

S'il se jetait par terre, sur un petit rien et le poussait avec ses pattes antérieures, je comprendrai, mais la, mystère ou boule de poils !

BBGG, blasée, affalée sur le canapé, le regarde à peine.

Je n'ai jamais vu ça, enfin si hier et avant hier et déjà avant avant hier ... en réalité ça dure depuis un moment, mais j'ai un peu honte pour lui.

dimanche 23 janvier 2011

Je suis habitée !

Au secours, Papa, il y a une bête dans mon vendre !
Si, je t'assure. Écoutes, ça grogne et sa bouge.

J'essaie d'affamer la bête pour qu'elle sorte, voilà trois nuits que je  ne mange pas, ça l'a fait grogner plus fort.
J'ai même essayé de l'appâter en reniflant les bonnes croquettes, le fromage mais rien n'y fait. En plus elle me fait mal au ventre.

Ça va mieux quand papa me prend sur ses genoux, et quand papa me donne du fromage et des croquettes une à une pour tenter de faire sortir la bête.

Papa a fini à endormir la bête en lui donnant des croquettes. Elle ne bouge plus, ne grogne plus, et ne me fait plus mal au ventre.

jeudi 20 janvier 2011

Rencontre de la troisième type

Je vais vous dire, il y a quelques lunes, un soir, l'humain et une de ses fifilles est revenu avec une envahisseuse.

MA_OUAI ! comme je vous le dit.

Je lui ai,craché à la figure et je suis allé me cacher dans grenier. Pas de ça chez nous. Je laisse à BBGG le soin de lui faire comprendre qu'il n'y a pas de place pour elle ici.

mardi 11 janvier 2011

C'est la fêteeeeeeeeeeee !

MAOU ! WOUWOU ! C'est la fête !

La migration de l'humain n'a pas durée un grand longtemps.
Même s'il n'est pas revenu dormir dans son nid à la maison, il est revenu !

RONRON RONRON RONRON ....WOUWOUWOU WOUWOUWOU WOUWOUWOU !

On ne le lâche plus d'une semelle.

Moi je marche entre ses deux longues pattes en me frottant après, BBGG ouvre la marche en tortillant des fesses et la queue, elle se retourne pour voir si on la suit, elle saute sur les pattes de l'humain et l'implore des yeux ...

pas question qu'il nous file encore entre les pattes

lundi 10 janvier 2011

C'est pas normal ! on s'inquiète !

L'humain que nous gardons en permanence, quitte de plus souvent la maison, d'abord des petits moments, maintenant des grands moments.

On a beau le suivre BBGG et moi, attendre derrière la porte de la salle de bain, des toilettes, il arrive toujours à nous filer dans les pattes quand il passe par la porte qui va au sous-sol.

Maintenant, ça fait un grand moment qu'il est parti. Il a loupé le repas de mi journée, la petite humaine "ION ION" est rentrée mais seule, pas comme d'habitude avec l'humain disparu.

MA OU, WOUFF ! il n'est pas revenu. Ça migre en hiver les humains ?

vendredi 7 janvier 2011

La peur de ma vie

makati makité, takati takité, sakati lakité !

BBGG lance un aboiement étouffé, puis ... plus rien.

Branle bas le combat chez les humains. Répartition des recherches : 
- tout le monde l'appelle, la siffle, 
- ouvrir toutes les pièces et regarder,
- aller voir à la cave, au grenier,
- aller voir dans la cour, dans le verger ...

Point de situation : "on ne l'a pas trouvée" (je commence à m'inquiéter), nouvelle répartition des recherches:
- aller voir dans la rue, à droite, à gauche : rien :
- aller voir sur le trajet des promenades habituelles : rien !
- on refait tous les lieux, toutes les pièces : il l'ont retrouvée !

BBGG n'a pas inventé l'eau froide. Quand les humains la cherchait; elle attendait sagement derrière la porte fermée, dans une chambre. Quand les humains, chacun leur tour, ont ouvert cette porte, BBGG s'est poussée pour ne pas recevoir la porte sur le museau. Mais poussée derrière la porte, en se calant entre la porte ouverte, le mur et l'armoire et sans rien dire.

A la n_ième ouverture, elle s'est dégagée avant pour pouvoir attendre assises, remuant la queue.

Quelle nouille, MAAAAAOUUUUU quelle nouille !


jeudi 16 décembre 2010

Hibernation ?

Non, nous faisons une petite pause pour nous ressourcer et pour mieux vous retrouver.


Mon plaisir actuel (Fri) c'est de jouer au portier avec mon humain préféré : ouvre la porte ! je veux sortir, je rentrer, je veux sortir, je veux rentrer, viens avec moi dehors ...

Pouah ! Mais c'est mouillé dehors (BBGG). Ah non, je ne veux pas sorti, c'est mouillé, c'est froid aux coussinets. Je veux bien sortir si tu viens avec moi. Ah, s'il y a de la neige, c'est différent, je veux bien jouer à la baballe, et fouiller la neige pour la retrouver ...

On préfère rester au chaud, près du feu qui danse et chante. D'accord, l'humain doit le nourrir régulièrement, mais nous on surveille ça de près !

vendredi 26 novembre 2010

Un p'tit beurre des touyoux

Ah les humains aiment fêter des évènements à date fixe. Ils ne savent pas trouver le moindre prétexte pour faire la fête. Tiens par exemple, BBGG et moi, nous leur faisons la fête à chacun de leur retour comme si nous ne les avions pas vus depuis des lustres.

Il paraît que notre blog a fêté sa première année chez blogspot.com.

Nous allons donc chanter comme les humains le font, avec les paroles que nous avons compris et traduit dans notre langage : aller, tous avec nous "un p'ti beurre des touyoux, un p't beurre des touyoux .... mon blog, un p'ti beurre des touyoux"

dimanche 7 novembre 2010

Chien de fusil

Il y a une expression qu'utilisent les humains et qui ne veut rien dire, du moins pour moi.

J'ai interrogé BBGG qui doit être la mieux placée pour me répondre : "dormir en chien de fusil" ça veut dire quoi ?

BBGG ne sait pas non plus. Elle me dit que fusil, c'est un bâton qui crache du feu, d'après ce que lui a dit son oncle épagneul. Mais dormir en chien de fusil, lui non plus ne voit pas. Il dit même que lorsque l'humain utilise de bâton crachant du feu, il vaut mieux être éveillé et faire très attention. Après que le feu a été craché, on peut courir pour ramener un lapin, un faisan ... mort de peur ; il ne s'agit pas de dormir, d'ailleurs on ne pourrait pas car le feu fait du bruit quand il sort.

Dormir en chien de fusil c'est peut-être dormir et éjecter du feu !

samedi 30 octobre 2010

Qui fait quoi dans la meute d'humains (3)

La femelle dominante de la meute d'humains qui vit chez nous, emmène les deux petites femelles  pour leur enseigner l'art de la chasse.

De temps en temps, elles restent avec le chef de meute pour apprendre à garder la maison.

Les dominants laissent parfois les jeunes femelles aller chasser seules ou monter la garde pour s'assurer des progrès de leur apprentissage.

samedi 23 octobre 2010

Qui fait quoi dans la meute d'humains (2)

La femelle dominante, des humains qui habitent chez nous, s'occupe de la chasse pour nourrir toute la meute d'humains de la maison.

Comme nous, certains jours, elle rentre bredouille.

Heureusement, elle ne distribue jamais la totalité de sa chasse, elle en cache une partie pour les jours où elle n'attrape rien.

Ah, ces humains, ils ne leur manque pas grand chose pour être des animaux !

lundi 18 octobre 2010

Qui fait quoi dans la meute d'humains (1)

L'humain, chef de la meute, qui habite chez nous, reste toute la journée avec nous depuis de nombreux mois.

BBGG dit que c'est un humain de garde,
moi je pense plutôt que c'est un humain de compagnie.

mercredi 13 octobre 2010

Langage commun

BBGG et moi, avons constaté avec surprise qu'indépendamment des races, parmi la faune existante, beaucoup ont un langage commun.

Nous avons étudié le phénomène avec les humains que nous côtoyons.

Lorsque les humains ne sont encore que des bébés, ils peuvent communiquer avec les autres espèces, avec moi, avec BBGG, mais aussi avec les autres chats, chiens et même les oiseaux.

C'est quand ils grandissent que les humains perdent cette faculté.

Beaucoup d'humain ne savent plus ce que veut dite "MAOU" et "WOUA WOUA"

mercredi 6 octobre 2010

J'ai élucidé un mystère ! (BBGG)

Je vous ai déjà parlé de ce que j'ai vu et senti en ville, la drôle de faune qui y vit et la quasi absence de flore.

Je sais pourquoi je n'ai pas vu d'humains comme les miens. Ils étaient tous dans les baleines porte-au-loin. Il y en a plein en ville. ces baleines se suivent toutes sur le ruban noir. Ils y en a des grosses, des petites, de toutes les couleurs.

Elles sentent toutes mauvais ces baleines-porte-au-loin. Le bébé humain avec qui je discutais l'autre jour a fait le même constat.

vendredi 1 octobre 2010

Disparitions !

Les humains qui habitent chez moi, comme Fripouille vous l'a déjà dit, se compose du chef de meute, de sa femelle et de deux petites femelles.

Il arrive que les humains quittent notre maison pour une durée plus ou moins longue, mais certains d'entre eux reviennent pour leur repas. Le chef de meute, lui est toujours la, il s'absente rarement.

L'autre jour il est parti le matin avec une des petites femelles (la plus grande des deux). Le soir au moment du repas de la meute, ils n'étaient pas rentrés. les humains ont mangés, j'ai mangé après eux comme d'habitude, on a tous regardé la boite à image qui parle en attendant le retour de deux fugueurs.

J'ai fait le tour de la maison, je suis allé dans toutes les pièces, j'ai essayé de les trouver à l'odeur. Rien. Je tournai en rond sur mon tapis, je ne trouvais pas ma place sur le canapé.

Ce n'est qu'après une nuit et pour le repas humain de mi-journée que le chef de meute est revenu. Joie ! WOUAHHHH, WOUAHHHH, WOUAHHHH, le bonheur quoi !

Il manque toujours la petite femelle humaine, mais le chef de meute m'a dit qu'elle allait revenir après plusieurs "DODO"

Fripouille, fait celui qui n'a rien remarqué. Fier et majestueux, il ne se laisse pas impressionner ou tout du moins le montre moins !

dimanche 26 septembre 2010

Les peuples des villes

En ville, les peuples et les espèces sont limitées.

Je n'y ai vu que des pieds quand je marchait a côté de mon humain.

Il y a beaucoup de chiens : je l'ai senti. Les territoires sont marqués au pied des arbres, corbeilles de fleurs, d'arbres en béton ou de métal, aux coins des murs. Bref un peu partout. Tous les territoires s'entremêlent ; je ne sais pas comment les chiens des villes font pour s'y retrouver.

J'ai croisé quelques chiens accompagnés de pieds humains.

Il n'y a rien d'autre. Je n'ai vu, ni senti de chat, de lézard, de musaraigne, de hérisson, d'oiseau.

Un drôle d'endroit les villes, c'est peuplé de pieds d'humains et de chiens.

mardi 21 septembre 2010

Promenade en ville

Ce matin, mon humain préféré (le chef de la meute) m'a emmené promener en ville. C'est bizarre la ville !

Il y a plein d'odeur que je ne connaît pas. Et puis c'est peuplé de pieds d'humain, sûrement une autre race d'humain. J'en ai vu plein, des petits en porte au loin (appelés je crois "escarpins") le mollet couvert d'une peau artificielle, des grands, des gros, des qui marchent vite, des qui trottinent.

J'ai vu aussi une autre sorte d'humain : les deux pieds se sont approchés de moi et une main surgie de nulle part est apparue pour me caresser la truffe et la tête.

Bizarre comme espèces. J'en ai parlé avec un bébé humain, il a fait le même constat : que des pieds qui circulent.

Quand je l'ai dit à Fripouille, il ne m'a pas cru. 

jeudi 16 septembre 2010

Chat perché

Avez-vous déjà vu des humains jouer à chat perché ?

MAOUUU !!!! C'est d'un comique.

jeudi 9 septembre 2010

Le pélican

Chez moi, il y a un drôle de bête qui se fait ouvrir la bouche par les humains.

Les humains en sortent plein de choses qui sentent bon, pas bon ... et qu'ils mangent. Parfois, je vois les humains ouvrir le bec de cet animal pour y déposer de la nourriture.

Cette bête ne semble pas méchante, puisqu'elle donne à manger aux humains, mais elle est malgré tout attachée au mur.

J'ai déjà essayé de l'ouvrir ce bec, en tirant dessus avec mes griffes, mais en vain. J'ai même tenté le charme en me frottant la joue dessus, mais je n'ai pas eu de succès.

J'en ai parlé à la voisine, la minette noire et blanche. Elle me dit que sa grand mère sait comment s'appelle cette bête. Ce genre d'animal vit au bord de la mer. Il attrape de la nourriture qu'il conserve dans son bec ... c'est un pélican.

Les humains donnent toujours des noms à tout ce qui les entourent. Ils ont baptisé leur pélican "RÉFRIGÉRATEUR". C'est pas facile à dire, mais j'aime bien.

RRRRE FFFFRRRRRI GGGGG RRRRRRA TEURRRRRRRR  c'est un nom qui sonne bien et qui ronronne.

Même s'il ne me donne rien quand je le flatte, j'aime bien cette bête au doux nom. J'ai même remarqué qu'elle ronronne réellement. Pas très fort, mais je l'entend et BBGG l'entend également ronronner.